Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 446 mots - 5 commentaires

Le Retour !

J'aurais tout essayé.

Même ça, oui... Mais rien n'y a fait : la précédente version de ce blog présente un encéphalogramme aussi cohérent que celui d'un ancien chef d'état ne se souvenant plus comment il avait pu voler autant d'argent à la collectivité...


Mon cerveau n'étant pas exempt lui non plus de bugs farfelus, me voici en possession de bribes d'articles, de bouts de commentaires et de plus une seule image !

J'ai bien essayé de rafistoler tout ça en ressortant de vieilles sauvegardes moisies... puis de faire appel à ma mémoire pour combler les vides... mais c'est comme si un Frankenstein ivre-mort était venu faire ses brouillons de monstre dans mon disque dur...
Impossible de mettre ça en ligne...

J'ai donc opté pour une nouvelle édition.

Nouvelle édition donc nouveau design, toujours aussi plein de couleurs chatoyantes et bigarrées !


Comme dans tout naufrage, le commandant de bord et son équipage sont heureux de vous annoncer la présence d'une dizaine de rescapés dont le plus en forme a les apparences d'un post-it oublié sur le vieil écran cathodique qui sert de dortoir aux souris de la cave...
Et parmi ces rescapés, joie surabondante, figurent quelques-un de mes textes préférés !
Vous devriez les retrouvez d'ici peu en ligne.

À moins que mes doigts de fée ne se prennent à nouveau les pieds dans le tapis de souris !


Pour patienter, et pendant que je termine de rédiger quelques nouveaux articles, je vous re-balance Per Festucam qui fût le dernier à être publié sur le précédent blog et sera donc le premier "vrai" texte à être publié sur ce nouveau.

J'aime ce texte parce qu'il allie trois choses importantes qui me donnent envie d'écrire :

  1. c'est une commande
  2. faite par une amie
  3. après un repas arrosé

En gros, après avoir fini un verre de vodka, lequel contenait donc de la vodka et du sorbet citron, il ne restait plus au fond dudit verre qu'une triste paille vaguement fluo... Je me suis alors demandé — mais à voix haute — s'il était possible de faire un nœud coulant avec une paille...
Après quelques minutes de négociation à sens unique, j'ai reçu l'ordre de pondre un traité philosophique sur cette question.
Et j'avais un mois pour ça.

À noter que pendant la négociation, un compère de la tablée a réussi à faire un nœud coulant avec la paille...

Je côtoie des gens dangereux !


Sinon, c'est avec un grand plaisir que je vous retrouve en espérant que vous me pardonnerez ma nullité de "sauvegardeur de fichiers"... en même temps, c'est pas de bol que le disque dur se crashe justement pendant le transfert des fichiers !
C'est un complot... "on" veut me faire taire !

Ha, non... on me signale que si je faisais des sauvegardes plus souvent et sur plusieurs supports ça limiterait les risques...
Et ça vous fait rire ?


5 commentaires

  1. #1

    Par le à

    Oh ? De retour donc ?! C'est très bien ça... Pfiout ! Très sympa ce nouveau design.
    Un bug à signaler de mon côté : ta liste de liens "Ailleurs" ne fonctionne pô... (chez moi en tous cas).

  2. #2

    Par le à

    Merci Lewo. :)

    Pour les liens, effectivement, je corrige.

  3. #3

    Par le à

    dans AILLEURS vous vouliez peut-être écrire "Je Danse le Maîa" sinon on va s'imaginer des choses.

  4. #4

    Par le à

    Ha, oui, tiens...

    Je rectifie, merci. :)

  5. #5

    Par le à

    Bon, j'ai pu sauver et rapatrier quelques articles et leurs commentaires...

    De profundis pour le reste et aux suivants ! :)

Fil RSS des commentaires de cet article


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard

(rafraîchir cette liste avec F5)