Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 252 mots - Aucun commentaire

2015, cinq centième anniversaire de 1515

J'ai récupéré un ordinateur. Le même. Au même prix. Ne reste plus qu'à le configurer. Ce qui va me prendre un peu de temps. Le wifi n'est pas toujours disponible partout et quand il l'est, sa qualité est souvent discutable. Hormis les bibliothèques mais les horaires d'ouverture et l'affluence dont elles sont l'objet freineront la manœuvre. Mais l'essentiel est là : je vais pouvoir reprendre sérieusement mes travaux d'écriture d'autant que je n'aurais plus à y joindre des travaux photographiques, les bons appareils photos équipés d'objectifs décents étant hors de prix.

Parmi ces travaux d'écriture, plusieurs projets.
La réécriture du recueil que je t'avais promis fin décembre et que tu auras dans un temps indéterminé car en dehors de la réécriture elle-même, il me faudra finaliser la configuration de l'ordinateur en machine à écrire numérique.
Autre projet, déjà démarré de façon manuscrite sur papier quadrillé, une histoire qui aura l'honneur d'être illustrée par Marie. Je ne sais pas trop de quelle façon je te la proposerais. On verra ça quand elle sera quasi achevée.
Autres projets à dérouler, la tentative de récupération (de mémoire) des bribes de textes inachevés qui s'entassaient dans le précédent disque dur et qui constituaient des ébauches de romans, de nouvelles, de poésies, de chansons...

Et bien évidemment, projet prioritaire, la mise en place d'une sauvegarde en ligne. En espérant qu'il ne m'arrive plus rien de trop fâcheux avant de l'avoir mise en place.

Et malgré que cela soit rarement exaucé, je te souhaite une année 2015 pleine de vie, de rebondissements et de surprises.  :)


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard

(rafraîchir cette liste avec F5)