Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 547 mots - Aucun commentaire

Retour vers le présent

Et retour vers la cyber-boutique à 2 euros de l'heure.
Je ne sais pas si c'est pour devancer le printemps que mon PC s'est pris pour un grillon : grillé ! Ou plutôt torréfié puisque c'est un demi-litre de café bien chaud qui est allé lui faire sa toilette intime ce matin.

Je savais que celui-là je ne le garderais pas bien longtemps. La loterie de l'occasion. La batterie était faible, l'écran poussif, le trackpad aléatoire. Pour le prix, néanmoins, il fonctionnait encore correctement et aurait pu me faire un peu d'usage supplémentaire. Cette fois, heureusement, j'ai eu le temps de faire quelques sauvegardes en ligne.

C'est malgré tout une belle journée. Le soleil inonde la capitale d'un ciel magiquement bleu et ce midi, je déjeûne avec Christelle. La question est donc : racheté-je à nouveau ce type de PC dont les qualités intrinsèques malgré son âge sont parmi les plus intéressantes pour moi (solidité matérielle et compatitbilité Linux) ? Si oui, je suis à nouveau dépendant d'un caprice de la loterie de l'occasion. Si non, what else ? Les PC neufs sont bien trop chers et leur compatibilité Linux n'est pas assuré. De plus, je n'ai aucune envie de travailler sur un système Windows, système que je connais peu et qu'il me faudrait apprendre à maîtriser. Pas le temps. Et puis me battre avec des anti-virus obsolètes par définition (les fabricants de virus ayant toujours un coup d'avance) est hors de mes capacités d'abstraction. Je n'imagine pas non plus intégrer l'écosystème Apple (techniquement assez proche de Linux) puisque cette entreprise est une prison. Pour tirer toute la quintessence des qualités (réelles) de ces systèmes (et donc ne pas avoir dépensé inutilement de grosses sommes d'argent), il faut s'équiper entièrement de matériel Apple : ordinateur, tablette, téléphone, t-shirts noirs et visites régulières chez le décérébreur. Je crois que c'est ce dernier point qui m'embête le plus vu qu'il ne me reste plus grand chose à décérébrer…

Il y a aussi la possibilité de voyager léger. Peut-être est-ce la signification de ce coup du hasard de ce matin (bien aidé par ma maladresse et mon état de fatigue générale) ?

La routine qui était la mienne depuis maintenant deux mois — réveil, café, bilbiothèque — vient de se briser. Plus besoin de courir après une prise de courant et/ou une connexion wifi. Pour le moment. Je sens que ça me démange déjà…
C'est quand même plus pratique d'avoir un ordinateur avec soi. Autant pour les textes que pour continuer à suivre (lentement) les rapides évolutions des techniques web. Et puis j'avais un nouveau design en cours pour ce site que j'aimerais bien finaliser.

En fait, je crois que je vais utiliser la même technique qui m'a permis d'arrêter de fumer sans dommage. Après tout, passer sa vie devant un écran est aussi une addiction. À traiter comme telle. Le jour où j'ai décidé d'arrêter de fumer, j'ai conservé pendant quelques semaines un paquet ouvert et un briquet en état de marche, au cas où. Du coup, le cas ne s'est jamais présenté.

Cet après-midi, j'irais chercher un exemplaire de ce même PC à 169 euros. Et j'essaierai de ne pas le sortir du sac trop souvent. D'autant que toute la semaine s'annonce ensoleillée.

Moi qui aime les parenthèses (dans ce texte LCM j'y écrivais qu'elles étaient les hanches des phrases), en voici une nouvelle dans ma vie.
Enjoy !  :)


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard