Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 119 mots - Aucun commentaire

Narrathon novembre 2016 : jour 9

Journée en trump-l'œil, évidemment. D'un côté, j'ai bien avancé dans le nettoyage des textes déjà écrits ; de l'autre, je peine à faire évoluer correctement cette histoire puisque je m'astreins à ne pas recourir à tout ce qui est cliché, grosse ficelle, vrai-faux rebondissement… cet arsenal démagogique de la littérature pour blondinet.


Nombre de mots

704.


Résumé 

Notre héros — sonné comme le favori des sondages qui se prendrait une branlée par le premier crétin venu — tente de se reconstruire en reprenant tout de zéro.


La phrase

Sa géométrie tient toute entière dans un cercle équilatéral.


Le débrief'

On a beau essayer de s'en protéger, certaines informations te phagocytent l'espace vital. Make America regret again! comme diront bientôt les futurologues de comptoir.   :)

Allez ! Plus que 21 jours.


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard