Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 145 mots - Aucun commentaire

Narrathon novembre 2016 : jour 17

Hier était une journée blanche, comme la page du même nom. Une journée de rien. Même sur les sites où je vais pour me distraire. Rien. La journée d'hier n'a pas existé. Ce qui explique l'absence de compte rendu.


Nombre de mots

680.


Résumé 

Notre héros aimerait pouvoir pisser tranquille. Oui, ça peut être la base d'un texte.


La phrase

On commence sa vie en se pissant dessus et on la termine à peu près dans le même état.


Le débrief'

Après le vide absolu d'hier, même le pas terrible d'aujourd'hui a eu l'air sympathique. J'hésite d'ailleurs à continuer les comptes rendus quotidiens. Ils n'apportent pas grand chose (à mon sens) et sont une difficulté supplémentaire : se sortir du texte pour entrer dans le compte rendu. Pas toujours simple. Et puis il y a le travail d'édition à commencer maintenant qu'il y a un peu de matière.

Et merde ! Plus que 13 jours.


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard

(rafraîchir cette liste avec F5)