Ça risque d'être le nouveau jeu à la mode pour les dix mois qui viennent : annoncer sa candidature à la présidence de la République Française. De fait, tout le monde peut être candidat, ça n'engage pas à grand chose en dehors parfois, du ridicule d'une déclaration plus ampoulée qu'un marquee sur Broadway. D'ailleurs, toi aussi, si tu veux, tu peux être candidat. Et toi aussi, là-bas. Oui, oui, même toi ! Tout le monde, je te dis.

Il existe bien deux ou trois restrictions (âge, nationalité, parrainages) mais rien de vraiment méchant comme tu peux le lire ici ou ou encore . Je suis même surpris qu'il n'est aucun besoin de débourser une somme d'argent minimale…

Aujourd'hui, et alors que l'élection ne se déroulera que dans un an, nombre de candidats sont déjà en lice. À tel point que certains partis, bien qu'unanimement constitués autour de pensées binaires sont même obligés d'organiser des primaires obligeant leurs candidats (souvent issus du secteur tertiaire) à être candidats à la quadrature candidature !

Allez, première revue des troupes avant qu'elles ne bougent fortement d'ici à l'échéance.

À l'extrême-droite, malgré le brun toujours présent c'est assez clair : on a le culte du chef, ce sera donc une chèvre ! Et la Marine va venir à Malte ? En souhaitant que les électeurs répondent par cet autre palindrome sans équivoque : NON ! Les chiens ne font pas des chats et les chiens nationalistes encore moins que les autres. C'est donc à nouveau le même discours xénophobe, raciste et passéiste qui sera servi sous les sourires et les discours de la fifille au cacapitaine…

Du côté de la droite-extrême (UMP), le culte des chèvres est une seconde nature. Mais on les préfère en talonnettes et en Rolex. Question de standing. Certaine de nous jouer Nicolas II , le retour, cette droite-extrême déroule son fil d'Ariane islamophobe et élitiste censé lui permettre de diviser pour mieux régner. En oubliant qu'elle est peut-être plus proche de Challenger que d'Ariane… Ce n'est pas moi qui m'en plaindrait !

Au centre (donc à droite), il commence à y avoir à peu près autant de candidats que de centristes… soit une bonne demi-douzaine. Et certains ne sont pas encore sortis de leur hibernation ! De tous temps, les centristes ont présenté des candidats pour ensuite les vendre au plus offrant (en terme de ministères). Dans la cacophonie ambiante, le problème qui risque de se poser pour ces putes de luxe, est qu'ils seront peut-être et malgré eux, en position d'offrir ! Pour des gens habitués à se courber pour bien lécher, ça va leur faire tout drôle !

Chez les socialistes (donc au centre-droit), comme d'habitude, c'est le grand bordel fratricide : des hordes de Caïn n'en finissent pas de tuer des Abel déguisés en Caïn… On n'a pas fini de rire ! D'autant que la plupart ne dépareraient pas à droite voire un peu plus loin. Une escouade de notables embourgeoisés, empesés, empêtrés dans des affaires internes qui les occupent à peu près treize mois par an… je les vois mal terminer sur le podium…

Après c'est le vide… un vide que tente d'occuper certains écologistes mais (on le verra plus loin) combler du vide avec du rien, ce n'est pas très efficace.

À gauche de la gauche (donc de l'autre côté du trou), un PC à l'agonie s'est vilainement prostitué en offrant son corps et son âme à un ogre narcissique qui n'a même pas remarqué qu'il n'y avait plus ni corps ni âme. Rest in peace, camarades. La propension des gens de gauche à vivre dans un passé révolutionnaire à base d'iconographies révolues est proprement stupéfiante et pour tout dire inquiétante. Comme si depuis 1917, le monde ne s'était pas transformé autant techniquement que socialement ! Les sectaires de tout poil ne m'ont jamais plu.

À l'extrême-gauche (ou ce qu'il en reste), on n'a pas encore le nom de tous les partants mais de toute façon ils ne finissent jamais une course quand d'aventure ils en commencent une…

Et donc les écologistes… Ça commençait par être une assez jolie histoire, cette tentative d'Europe-Écologie… Et puis les Verts se sont invités. Et maintenant qu'ils sont dans le fruit… Résultat : Hulot est candidat…

Mais qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Ce type a passé sont temps en pataugas à clous dans des zones hyper protégées (genre, même les moustiques devaient demander un visa) avec caméras, avions, bateaux à moteur, dix personnes au cul pour filmer sa gueule de super-bisounours et le voilà maintenant proclamé grand expert écologiste parce que la planète elle a bobo et que nous sommes tous des irresponsables qui la détruisons à force de consommer tout et n'importe quoi comme nous le recommande d'ailleurs tous les jours TF1, son sponsor !

Alors maintenant si n'importe quel con peut être candidat, je sens que je ne vais pas tarder à me lancer dans l'aventure ! D'ailleurs, tout le monde devrait être candidat, ça n'engage pas à grand chose… Toi aussi, tu devrais être candidat. Et toi aussi, là-bas. Oui, oui, même toi ! Tout le monde, je te dis.