Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 637 mots - 2 commentaires

L'anti-manuel de pêche

Une des principales obsessions des internautes a toujours été : comment pecho de la meuf ?

Du coup, le web regorge de cours de drague, de bons conseils sur la psychologie féminine, d'astuces pour contourner la psychologie féminine, de trucs de pros autour de la psychologie féminine, de secrets révélés des tréfonds de la psychologie féminine et de mystères psychologiques féminins enfin résolus...
On se demande donc pourquoi une des principales obsessions du web reste : comment pecho de la meuf ?

Voici un anti-guide. Pour ne pas pecho. Jamais.


T'es au bar, tranquillos, tu parles à ta bière et là, d'un coup, y'a cette meuf, genre mannequin-neurone (mais qu'un seul de neurone !) qui vient te pourrir les papilles avec son parfum à récurer à 9€99 pour te demander si t'aurais pas du feu et si tu la prendrais pas par derrière ou alors juste une petite pipe dans les toilettes... ou dans le parking si t'es venu en voiture... après on pourrait aller se promener et on aurait plein d'enfants... ou des chiens, c'est comme tu veux, c'est toi qui conduis...
Sans, déconner, c'est plus possible... c'est tous les jours maintenant !

Mesdemoiselles, une bonne fois pour toutes : on va dans les bars pour boire pas pour se faire draguer !

Heureusement, avec un peu d'expérience et de confiance en soi, il est possible de faire fuir l'importune...
Dix trucs de "pros" qui ont fait leur preuve.

Le paysan

« Eul'bonjourr aussi, pourr sûrr ! Perrmettez que j'tâte eul'bestiau... m'a pas ben l'airr élevé au grrain tout ça : eul'manque eud'cuissots, ça y trromp' pas, c't un signe... faut vouêrr si y m'rrestions une ch'tite place dans l'enclos avec les brroutarrds... vous mettrriez bas si des fois ou bien ? »

L'intellectuel

« Plaît-il ? Sachez, jeune intrigante, qu'en des termes peu galants, ces choses-là sont dites. Une pipe ? Ah ! non ! c'est un peu court, jeune oie ! On pouvait dire... Oh ! Dieu !... Bien des choses ma foi.
En variant le ton, -par exemple, ceci :
Agressive : "Moi, monsieur, si j'avais un tel vit
je l'offre sur-le-champ à la première pétasse !"
Amicale : "Oh ! Il trempe dans votre tasse :
Pour boire, faites donc en sorte qu'il reste sous la nappe !"
Descriptive : "C'est un roc ! C'est un pic ! C'est un cap 
Que dis-je, c'est un cap ? C'est une péninsule !" »

Le psychopathe

« J'adore la couleur de tes lèvres... le même teint violet un peu noir que sur le manche de mon rasoir... tu savais que le sang coagulait moins vite sur le violet un peu noir ? »

Le mec de droite

« Écoute, j'te propose un truc... je veux bien que tu payes ton verre mais je paye au moins la moitié du mien ! Ha ! si ! J'insiste ! »

Le mec de gauche

« Écoute, j'te propose un truc... je veux bien que tu payes mon verre mais je bois au moins la moitié du tien ! Correct, non ? »

Le mec du centre

« Écoute, j'te propose un truc... C'est important parce que moi des olives j'en ai mangé que deux et il y en avait sept... Si, si. J'ai compté et je te garantis que je sais compter jusqu'à sept ! J'ai remarqué aussi que ton verre était plus rempli que le mien... non, mais c'est important... c'est une forme de discrimination contre laquelle toujours je me battrais, tu comprends ? »

Le père de famille

« Tiens, c'est marrant... j'ai offert le même lecteur mp3 à ma fille pour son entrée au collège... t'en es contente, toi ? »

Le flic

« Les questions, c'est moi qui les poses ! Et les réponses aussi ! Ta gueule ! J'ten foutrais de la pipe, moi... c'est interdit de fumer ici ! Article R.3511-1 du Code de la santé publique ! OK ? »

Le geek

« Ouais mais t'as quel level à Givin'Head IV ? Et ton lecteur, là, c'est quoi ? Du mp3 ! Trop la honte ! Si tu veux, j'te chroote une Debian et j'te rip tout en ogg ? »

Le éric

« Nan, mais enlève tes mains de mes poches, tu vois bien que j'ai pas l'temps, là... j'ai un article à finir et un autre à commencer... Non rien, juste un anti-manuel de pêche... »


De rien... et bonne bière !


2 commentaires

  1. #1

    Par le à

    Le Scalpel
    "Bon ok fini mon verre et on file aux chiottes des mecs. Seconde porte à gauche, je te rejoins.

    /bruit de dégueuli.

    'L'autre gauche, la blondasse"...

    /se la remet sur l'oreille.

  2. #2

    Par le à

    T'as besoin de ça ? j'ai tellement développé mon potentiel d'insupportabilité que je m'en sors, normalement, en un regard dur et méchant :-p

Fil RSS des commentaires de cet article


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard