Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 134 mots - 17 commentaires

La journée de l'infâme

Ce mardi 8 Mars 2011 était soit la Journée Internationale pour les Droits des Femmes soit Mardi-Gras...

Chantal Brunel, députée évidemment UMP mais également femme stupide, a réussi à cumuler les deux !


Une pétasse déguisée en fascette (ou l'inverse...).

« Il n'est pas normal que l'on ne rassure pas les Français sur toutes les populations qui viennent de la Méditerranée. Après tout, remettons-les dans les bateaux ! »

Et bien entendu cette conne (what else ?) s'imagine que sa putain de phrase va convaincre les électeurs du Front National de voter pour son crétin de chef ridicule plutôt que pour la nouvelle daronne fasciste...

Franchement, courbons-nous avec déférence et respect devant nos amis belges qui nous démontrent depuis plus de 250 jours qu'un pays peut parfaitement vivre sans abrutis, sans voleurs, sans assassins, sans débiles profonds, sans irrespect, sans incompétence et sans l'UMP !!!


17 commentaires

  1. #1

    Par le à

    Je suis bien désolée de le dire mais il y a un paquet de rascistes en Belgique, qu'ils soient au gouvernement ou pas. J'en connais personnellement quelques uns !

    Malheureusement à cause de ce sondage qui met Marine Le Pen en tête du premier tour aux prochaines élections on risque bien de voir l'UMP dire et faire un peu n'importe quoi pour récupérer ses voix.

    Il faut dire qu'avec ce qui se passe en Afrique du nord il y a comme un mouvement de panique vis-à-vis de l'immigration... c'est qu'il faut quand même avoir les moyens de faire face à l'exode actuel, pas évident en cette période de crise où tout le monde se plaint de la baisse du niveau de vie.... sans parler de chômage, des problèmes de logement... Un vrai casse tête tout ça !

    Que penses-tu d'un impôt de "solidarité" à l'immigration ?

  2. #2

    Par le à

    Je n'aime pas les impôts "spécifiques".
    Ils empêchent les réflexions et les actions à long terme en parant au plus pressé : faire taire la houle médiatique...

    L'immigration n'est pas un problème : c'est même le geste fondateur de l'humanité en tant que groupe spécifique.
    Être capable de quitter un écosystème pour un autre au contraire de beaucoup d'espèces qui s'éteignent quand leur biotope se dégrade.

    Il faudrait juste définir la libre circulaton des personnes comme un droit imprescriptible puisque fondateur...

    Un bon sujet de réflexion pour les futurs "sexystes" !! :)

  3. #3

    Par le à

    Un bon sujet de réflexion pour les futurs "sexystes" !! j'y pensais aussi ^^

    Tu n'aimes pas les impôts spécifiques et tu as raison... mais les caisses sont vides et si l'immigration n'est pas un problème (c'est bien grâce à elle, il me semble, que le niveau de population ne s'est pas cassé la figure après la chute de la natalité dans ls pays occidentaux, par exemple) elle peut le devenir quand c'est soudain et massif. S'il n'y a pas un impôt spécifique d'où va-t-on détourner l'argent... !!!

    Ce sont des questions très matérielles, à des années lumière de l'humanisme, mais je trouve ça inquiétant quand même... un vrai casse tête comme je disais !

  4. #4

    Par le à

    Pour simplifier un peu...

    Un afflux massif de population pose trois contraintes à traiter dans cet ordre :

    1. l'urgence

    accueil immédiat sur un espace forcément peu hospitalier (aucun endroit au monde n'est conçu pour accueillir soudainement des dizaines de milliers de personnes) ; mais cet accueil doit malgré tout se faire : c'est le premier contact, il est déterminant ; des tas de gens sont spontanément capables de dire bonjour à leurs nouveaux voisins... ça ne coûte que du temps ;

    2. l'humanitaire

    les arrivées massives de population sont toujours consécutives à des catastrophes naturelles ou politiques et les immigrés sont donc des personnes physiquement et psychologiquement fragilisées voire en partie détruites... alimentation, médicaments, abris, vêtements, nécessitent une certaine somme (parfois importante) mais rien de dommageable pour un pays riche comme l'est l'Europe qui de plus alimente constamment des stocks de premiers secours pour justement faire face aux premières urgences d'une catastro,phe naturelle... l'intendance existe donc déjà...

    3. l'intégration

    préparation au déploiement de cette population en tenant compte au maximum des liens familiaux, des compétences professionnelles, des choix de vie, etc...
    Là on est sur du long terme, on peut donc prendre le temps de réfléchir, concevoir, financer, mettre en oeuvre, affiner etc...

    Bref (!!), une bonne organisation coûterait nettement moins cher que la gestion d'un chaos et sur la durée permettrait de réguler beaucoup plus facilement et surtout plus humainement ces afflux massifs par nature involontaires et inattendus pour tout le monde.

  5. #5

    Par le à

    Les phases 1 et 2 on sait déjà comment ça se passe, malheureusement on le voit assez souvent, le séisme de 2010 à Haïti en est le "meilleur" exemple... le plus délicat, le plus difficile c'est bien sûr la suite...

  6. #6

    Par le à

    Tout à fait...

    Mais c'est aussi pour ça qu'il ne faut rien redouter des afflux massifs de population : à partir du moment où on a pris en compte la véritable dimension de ces exodes forcés, la gestion de l'acclimatation (qu'une partie de cette population reste ou décide de rentrer) n'est qu'une question de temps et de disponibilité... donc de volonté.

  7. #7

    Par le à

    J'ai un membre de la famille qui pendant un temps n'a pas arrêté de m'envoyer des mails contre l'invasion musulmane. Il passe sa retraite à faire de la vrai propogande anti-arabe. Il a vu certains quartier proches d'où il a grandi et vécu se transformer en territoires musulmans, pratiquement(scharbeeck, molenbeek... communes de Bruxelles). Il en est malheureux, il ne se sent plus chez lui. Il pose la question : Qui nous a demandé notre avis. C'est ce qu'il ressent et c'est ce que malheureusement pas mal d'européens ressentent. Rien redouter, plus facile à dire et je crains que ce récent sondage avec Marine Le Pen montre que les gens redoutent bien plus qu'on ne le croit !

  8. #8

    Par le à

    Le malaise est réel, c'est évident.

    Le problème est dans la définition du "chez soi" : faire croire qu'on peut être propriétaire d'un bout de sol ou être né "de souche" sur un caillou rond est quand même une grosse escroquerie...

    À en croire les politiciens de tout bord, c'est toujours de la faute des autres : les arabes, les chinois, les américains, les russes, les roumains, les juifs, les tziganes, les femmes, les autres, tous les autres...

    Et quand il n'y a pas "d'étrangers", c'est au niveau régional qu'on s'enferme, voire local, son voisin, son conjoint, son chien, l'ombre de son chien !!

    C'est pour ça que j'aimerais qu'on réfléchisse aux vraies responsabilités et aux véritables enjeux avant de s'engluer définitivement dans ce qui ressemble fortement à la préparation d'une guerre civile...

  9. #9

    Par le à

    Je suis entièrement d'accord avec toi... Je suis en train de lire justement un bouquin qui montre comment les allemands, après la première guerre mondiale, ont commencé à croire que les juifs étaient responsables de leur échec, de la crise qui s'en est suivi, etc...

    La personne dont je parle, qui voit toutes les enseignes des magasins écrits en arabe ne comprend pas, qui voit des femmes couvertes de la tête au pied ne comprend pas non plus. En l'occurrence, pour lui, je crois que c'est surtout un problème de culture, plus que celui d'un bout de sol... et la peur que ses petites filles doivent un jour se couvrir aussi de la tête au pieds.

  10. #10

    Par le à

    Cette personne dont je parle -j'sais pas pourquoi j'ai envie de revenir là-dessus- est un de mes oncles. Un homme pour qui j'avais beaucoup d'estime et de respect et lorsqu'il a commencé à innonder ma boîte mail de propagande anti-arabe je suis tombée des nues. Un vrai choc ! Pendant tout un temps je n'ai osé rien dire, préférant effacer en allant tout ce que je recevais. Polémiquer avec des inconnus sur internet c'est facile, avec des membres de la famille c'est une autre paire de manches.

    Internet c'est un outil de communication redoutable, il ne fait pas que dessiller les yeux, il permet aussi de répandre le venin...

    Un jour j'ai quand même fini par lui faire comprendre que nous n'étios pas sur la même longueur d'ondes, sans rentrer dans les détails. De toute manière pourquoi j'irrai lui dire qu'il a tort ? Son racisme ne repose même pas sur le raisonnement, il repose sur du vécu, sur du ressenti. Un ressenti profond qui ne disparaîtra pas avec ses 70 ans bien sonnés.

    Ce que je trouve affrayant c'est de penser que l'homophobie est bien plus répandu qu'on ne le croit, il se développe en silence, les partisans du FN n'étant que la partie émergée de l'iceberg. Personnellement j'aime les différences, j'aime côtoyer des personnes de toutes nationalités et de toutes cultures. Je m'y sens bien. Et surtout je me sens bien dans un milieu cosmopolite aussi longtemps que j'ai la certitude que chacun est libre de vivre comme il le désire et qu'aucun peuple, JAMAIS, ne cherchera à imposer sa manière de vivre et de penser !

    Mon oncle prétend justement -comme beaucoup d'autres- que lorsque les arabes installés en Europe seront devenus aussi nombreux que les occidentaux nous connaîtrons une guerre dite de religion. Vision apocalyptique !

    Je ne peux pas dire que je n'y crois pas, pour être honnête, je croise simplement les doigts pour que ce ne soit qu'un ramassis de conneries... et que nous saurons tous, en hommes civilisés, cohabiter en harmonie. Sommes-nous seulement des hommes civilisés ?!

  11. #11

    Par le à

    Quand je suis revenue en Belqigue à 14 ans, j'ai pour la première fois été confrontée à l'étranger. En Espagne à l'époque il n'y en avait pas. Du jour au lendemain j'en ai côtoyé beaucoup. Ma première amie était musulmane qui m'a laissée une souvenir... déplaisant de leur culture. Elle était grande, effacée et plutôt laide, mais incroyablement gentille, d'un caractère doux et simple. On s'entendait très bien... mais seulement dans l'enceinte de l'école. Son frère venait toujours la chercher à la sortie. Plusieurs fois je lui avais proposé de venir chez moi, elle avait toujours refusé, tout comme elle ne m'invitait jamais. Le jour où j'ai insisté pour qu'elle m'explique le pourquoi, elle m'a répondu que je ne plairais pas à sa famille.. trop tape à l'oeil ! Tout doucement, sous l'influence de son frère, qui me traitait de pute ouvertement, elle s'est éloignée de moi, pour que nous ayanons la paix toutes les deux.

    Ses ambitions se résumaient à une vie de famille. Elle m'expliquait que ses parents lui choisiraient un jour une mari mais qu'elle s'en fichait car de toute façon elle n'avait pas de charme. C'était tellement archaïque à mes yeux, j'avais du mal à y croire. Tout ce qu'elle désirait c'était d'avoir des enfants à aimer. Pour moi c'était un peu choquant, mais voilà, je ne me permettais pas de juger. Elle est peut-être bien plus épanouie que moi aujourd'hui ^^

    C'était le moment confidence !

    Et pour revenir au sujet, tu as vu comment l'UMP renie les propos de Madame Brunel ?!

  12. #12

    Par le à

    À l'inverse, il ne faut pas tomber dans l'angélisme en acceptant tout et n'importe quoi (le port de la burka, notamment).
    Vivre ensemble est un long apprentissage et chacun doit le vouloir, sinon, ce n'est pas possible.

    Le communautarisme est le vrai danger, qu'il s'exerce ici ou là-bas.

    Et parfois, avec intransigeance mais sans réelle méchanceté, les attitudes de "grand frère" sont justes des attitudes de protection de la part de gens qui craignent réellement (par méconnaissance) l'influence "diabolique" d'une société permissive comme la nôtre...
    Et parfois ce sont juste des connards qui se prennent pour des caïds parce qu'ils sont capables de taper sur une fille...

    Mais cette dualité de comportement excessif envers les soeurs n'est pas spécifique à la communauté musulmane. On la retrouve chez toutes les familles enfermées dans un communautarisme social ou religieux et motamment chez les aristocrates et les riches marchands (européens ou américains, protestants comme catholiques) pour qui une fille n'est que le vecteur de l'union de deux familles aux intérêts communs...

    Et la lâcheté des politiciens qui ont laissé s'installer ce communautarisme (à droite comme à gauche) n'a d'égale que l'hypocrisie de leurs démentis quand l'un d'entre eux "parle vrai" !

  13. #13

    Par le à

    Je suis entièrement d'accord avec toi...

    Quant au communautarisme, pas facile à "gérer". Je fréquente actuellement un polonaise arrivée en France à 23 ans -elle en a maintenant 44- et qui raconte être restée très longtemps dans une communaté polonaise -elle garde des liens très étroits avec eux- parce qu'elle se sentait protégée et plus à l'aise de par leur manière de vivre et de se comporter. La Pologne c'est l'Europe, ils sont majoritairement catholiques -bien plus croyants qu'en France-. On est loin de l'Afrique... Et pourtant...

  14. #14

    Par le à

    Et puis je me souviens de la communauté espagnole en Belqique, dont mon père faisait partie, qui se regroupait en quartiers, ouvrait des magasins et des restaurants espagnols, tentait de reproduire leur mode de vie ancien... Il ne leur manquait que le soleil et la sieste... pas le droit de faire la sieste à Bruxelles ! ^_^

  15. #15

    Par le à

    Tiens, quand je disais qu'il circule une quantité de vidéos, d'informations, bref de propagande raciste inimaginable... Je viens encore de recevoir ceci, par un autre biais -un homme de gauche qui votre FN au premier tour- pour s'en offusquer :

    http://www.youtube.com/watch?v=9_w_bXMmvOA&eurl=http://www.fdesouche

    Tu parles du gouvernement... mais ça gronde méchamment dans les couches de population et c'est franchement inquiétant !

  16. #16

    Par le à

    Dès que c'est étiqueté "fdesouche", tu peux jeter directement...

    Cette source n'est ni fiable ni honnête. C'est un groupe de faschos qui maîtrisent bien le web et qui inonde les mails et les forums de leur propagande en gros sabots...

    Aucun intérêt, ils ne représentent que leur esprit étroit.

    Après, que ça gronde dans la population, oui, ce n'est pas nouveau...
    C'est juste dommage qu'il n'y ait plus que le FN pour savoir les récupérer (ce que faisait très bien le PC dans les années 50/60) !

  17. #17

    Par le à

    Il n'y a pas que fdesouche. Et ça circule, et ça circule...

    Le plus fou c'est que je reçoive ce genre de truc de personnes que je connais depuis des années et avec lesquels il n'y a jamais eu de propos racistes... Est-ce qu'ils y croient ou bien trouve-t-ils seulement ça drôle ? En tout cas pas moi...

Fil RSS des commentaires de cet article


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard