Peinture murale de Dominique Larrivaz représentant un chien allongé et souriant, visible rue des Frigos, à Paris 13
, - 664 mots - 21 commentaires

Dominique, nique, nique...

L'affaire du jour, de la semaine, du mois et peut-être de l'année, est évidemment cette rocambolesque arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New-York...

Principe n° 1 : la présomption d'innocence est applicable à tout le monde sans aucune exception.
Principe n° 2 : il y a quand même dans cette histoire de quoi rire et réfléchir.

Dont acte. Ou les risques de réagir à chaud... mais j'assume.


Dans cette histoire, raisonnons froidement et considérons ceci :
 ‐ soit cette histoire est vraie ;
 ‐ soit elle ne l'est pas.

Cette histoire est vraie.

Elle est gravissime non pas parce que Dominique Strauss-Kahn est directeur du FMI et/ou candidat putatif à la présidence de la république française mais parce que toute agression, a fortiori sexuelle, d'une personne par une autre est tout simplement intolérable quels qu'en peuvent être les motifs.

Si l'agression est avérée, grosse pensée pour la victime ainsi qu'à la famille et aux amis de Dominique qui ne le reverront pas libre avant au moins dix ans ! La justice américaine étant certainement l'une des plus sévère en matière de délinquance sexuelle...
Le fait que sa carrière soit plombée serait en l'occurence un élément absolument négligeable.

Cette histoire n'est pas vraie.

Elle n'est pas vraie il s'agit donc d'une manipulation et quelqu'un (une personne ou un groupe de personnes) a persuadé (argent, chantage, intérêt commun) cette jeune femme de chambre de porter une fausse accusation.

Qui y aurait intérêt ?

Dominique Strauss-Kahn ne manque pas d'ennemis : rien qu'en France, nous avons une bonne partie de l'état-major de l'UMP qui le voit comme le seul candidat capable d'empêcher Nicolas Sarkozy d'être réélu, une bonne partie de l'état-major du PS qui le voit comme le seul candidat empêchant les autres prétendants socialistes d'être candidats (élus, faut pas rêver...), moi (mais j'ai un alibi !), à quoi il faut rajouter les gouvernements Grecs et Portugais, victimes des plans de rigueur imposés par le FMI, voire sa propre épouse, peut-être lassée de ses frasques, voire encore (et là j'innove par rapport à tout ce que j'ai pu lire sur le sujet aujourd'hui) Dominique Strauss-Kahn lui-même !

Si l'on excepte les hypothèses les moins probables (son épouse, le PS, moi ‐ j'ai un alibi ‐) il reste deux pistes intéressantes bien qu'à mon avis hautement improbable...

Certains imaginent déjà le complot ourdi par l'UMP.
Bon, pourquoi pas ? En matière de saloperies, les cadres de l'UMP sont des orfèvres ! Il y a juste que berner sa propre police (avec sa complicité) dans des affaires franco-française est une chose... berner la police new-yorkaise qui est confrontée quotidiennement à des affaires d'envergure internationale est une autre chose.
Qui réclamerait par ailleurs des complicités au sein même de l'administration américaine et au vu des rapports tendus qui existent entre Obama et Sarkozy, je doute fortement de cette complicité... mais je doute encore plus de la capacité intellectuelle de l'UMP à imaginer un tel traquenard sans se prendre les pieds dans le tapis !

Quand à invoquer un complot, allons-y franchement et lâchons cette hypothèse neuve : et si l'équipe de "communicants" de Strauss-Kahn avait imaginé ce scénario (en plein festival de Cannes, why not) ?
Le pourquoi est assez évident : accusation, émotion, réactions, acquittement, empathie, élection, pouvoir !!!!
Une auto-comm' après l'auto Porsche...

C'est tordu mais ces gens-là sont tordus...

Car si l'on en vient à imaginer qu'il s'agit d'un complot, il faut toujours imaginer une hypothèse et son contraire, l'erreur la plus commune étant en général de rallier l'évidence...

Reste, selon moi, l'hypothèse la plus "envisageable" en l'état actuel des informations qui arrivent de New-York : le pactole envisagé par la demoiselle (et ses complices ?) suite à cette accusation.
La réputation de queutard fou de Dominique Strauss-Kahn peut susciter de la convoitise dans un pays qui judiciairement parlant, fait payer très cher les agressions quels qu'en soient les auteurs (Polanski ne me contredira pas...).

Voilà en tout cas un feuilleton qui va pimenter et souiller les élections de 2012.
Il y aura un avant et un après.

Sans augurer de la suite (on devrait en savoir plus dans la semaine), cette histoire ternira un peu plus l'image déjà peu reluisante que le monde a des français notamment depuis l'élection de Sarkozy-le-Sinistre...

De toute façon, je n'avais pas l'intention de voyager.


21 commentaires

  1. #1

    Par le à

    .Le titre de cet article est-il à rattacher au deux options d'explication de cette péripétie ubuesque ? D'où - le loup - si l'histoire est vrai, ou si elle est inventée - le chien - avec en rôle-titre DSK ?
    "On nous dit que l'homme est un loup pour l'homme... soit dit entre nous, c'est pas très gentil pour les loups" (paroles deSerge Reggiani, Les loups).

    Oui, en effet, on va pas redorer notre blason avec cette histoire : on ne peut pas parler de pantalonnade, vu que "l'agresseur" (?)(ou satyre ?) ne portait rien sur lui... Du cabotinage, alors ?
    Ah, le voilà, le chien !

  2. #2

    Par le à

    Ben, si cette histoire n'en est pas une, alors oui on pourra faire un tri entre les "loups" et les "chiens" et il y aura de quoi s'amuser...

    Si elle s'avère exacte, une pensée pour la victime (la première oubliée pour le moment, exceptée dans un article de Slate.fr) et je n'y reviendrais pas... les médias traditionnels s'en chargeront avec leur délicatesse coutumière.

  3. #3

    Par le à

    Comme quoi, deux poids, deux mesures : la vraie victime n'est pas directrice du FMI... juste femme de chambre au Sofitel : aaaah, l'"autel" de la gloire...

  4. #4

    Ici la victime est encore vivante. Souvenez vous de l'immonde minute de silence des député à la mémoire de Jean-Marie Demange qui venait de se suicider après avoir tué sa femme.
    Rien pour la mémoire de sa femme, mais quelques discours laudateurs de ses "confrères" à sa mémoire.
    Il s'en est même trouvé pour justifier son acte en raison de la pression qu'il subissait d'avoir à supporter de vivre dans un secteur sous contrôle socialiste (sic)...
    Les notables ont encore droit de vie et de mort sur le femmes ainsi que droit de cuissage.

    "Selon que vous serez puissant ou misérable"...

    http://www.rue89.com/2008/11/17/un-depute-ump-de-moselle-tue-sa-compagne-et-se-suicide

  5. #5

    Par le à

    Quand la bombe a explosée, je n'arrivais pas à y croire, tellement ça m'a paru énorme... énorme qu'on puisse agresser quelqu'un dans une période aussi... délicate (?) avec ses responsabilités au FMI, les futures élections. J'entends pas là qu'une agression sexuelle est toujours grave et condamnable, mais que l'individu ne sache pas se contenir à un moment aussi crucial... c'est qu'on a à faire à une bête immonde... ou bien alors il y a effectivement "complot" !

    Je n'aime pas DSK, mais je penche pour la deuxième hypothèse. Je le vois bien organiser régulièrement des partouzes, mais une telle agression... ça me dépasse.

    En tout cas, en supposant qu'il serait innoncenté, les médias vont sortir son pedigree, ils vont fouiller dans sa vie privée... et ça ne va pas l'arranger ; ça va être difficile de se présenter aux élections avec une image tâchée à l'encre du stupre !

  6. #6

    @Anaïs : parce que DSK éj--ule de l'encre ?
    Berk !

    Le sommet dans le concert des laudateurs/défenseurs de DSK a été atteint ce matin sur France Inter grâce à la défense (et autopromotion) de son grand copain le ridicule et sinistre cornichono-tartufo-ubusque phalosophe : BHL !

    Je n'ai jamais aimé DSK et BHL me hérisse le poil.
    Il font un beau couple d'imposteurs : l'un faussement de gauche, l'autre faussement... un peu tout ! XD

    J'attends encore que Claude allègre vienne se joindre au concert de laudes et nous sorte un livre nous expliquant que les femmes de ménage n'existent pas (encore une invention du lobby écolo, à tous les coups) et que par conséquent DSK ne peut être coupable !

  7. #7

    Par le à

    En tout cas l'encre va couler... Je viens de lire un titre sur orange :

    "Son agenda passé au crible : L'emploi de temps de DSK pourrait révéler de lourds secrets..."

    Qu'est-ce que je disais ? ^^

    En fait rien à fiche de sa vie sexuelle, mais les hommes de gauche qui mènent grand train ça me hérisse... Hypocrisie quand tu me tiens... pire que des "Sarkozy-le-Sinistre" ^_^

  8. #8

    Par le à

    Bah, quel que soit le résultat de cet histoire, l’"ancre" a déjà coulé. Pas qu'elle d'ailleurs : soyons pragmatiques, avec de tels casseroles attachées à la queue (tiens, ça me rappelle "Si Queue-d'âne m'était conté"...), son image politique a pris un bon coup dans l'aile. Je me trompe peut-être, après tout il peut bien faire ce qu'il veut, mais agression ou pas, je ne trouve pas que ce genre d'incidents ne fassent pas tâche sur son profil. Vous pouvez dire que je suis naïve, mais je croyais vraiment que tout ces petits commérages autour de son insatiable appétit sexuel n'était que du vent. Mais il a suffi de ce faux-pas (?) pour faire remonter au grand jour plein de choses qui m'ont (rigolez bien fort) estomaqué.
    Alors bien sûr, certaines femmes se dévoilent seulement maintenant comme ayant été victimes (?) de ses avances, et ça parait vraiment téléphoné, mais comme on dit, "il n'y a pas de fumée sans feu" . Maintenant, qui va jouer les pompiers et déclarer que ce n'était qu'un feu de broussaille ? La farce (et attrapes) n'a pas l'air finie...

  9. #9

    Par le à

    Tache ou tâche ? Dilemme...

  10. #10

    Par le à

    Tache... ^_^

  11. #11

    Par le à

    Si c'était une tache, il aurait fallu un druide pour passer la serpe hier ! :)

    Si c'est une tâche, ça doit être l'un des 12 travaux d'Encule...

    Sinon, ça inspire les dessinateurs de presse (penser à se lever tôt pour aller acheter Le Canard, demain matin) :

    http://cartoons.courrierinternational.com/node/825483

    J'aime beaucoup le dernier dessin (le 7). :D

  12. #12

    Par le à

    Ah youpi, je croyais qu'on t'avait perdu, éric... 6 jours sans toi, ça faisait tout drôle.
    Y-a-t-il un rapport avec "Au gui l'An nœuf" ( le druide et sa serpe) ?
    Par curiosité, je suis allé faire un tour avec Google , qui m'a appris que l'expression signifiait "Que le blé lève"... Avec cette péripétie ubuesque, m'est avis qu'il s'est fait couper l'herbe (ou le blé) sous le pied... (Pied qu'il n'a pas pris, d'ailleurs, non ?)
    Pour savoir à qui le "crime" profite, plus qu'à attendre : faut semer, pour cueillir...

  13. #13

    Par le à

    @Eric : la dernière image est en effet la "pire" ... ^^
    En ce qui concerne D.SK. je suis "atterré", mais pas "mort et enterré", lui non plus d'ailleurs, il renaitra de ses cendres, tel un phoenix, et qu'on ne me parles pas de male-heurs ... ^^
    Quant à Pimprenelle, elle peut toujours chercher D.SK. sur le web: il n'y est plus, il est "au frais", et bientôt, c'est la saison des fraises, en plus !!!

  14. #14

    Par le à

    @Anaïs: ni Tache ni tâche, mais la troisième voix: Hercule ... ^^

    @Wakajakawa: "j'enfile des perles" et comme tu le dit si bien: "par conséquent DSK ne peut être coupable !"

  15. #15

    @Nath l'autre : Ce qui me démonte c'est le concert médiatique autour de ce "candidat naturel", etc. que les médias nous ont monté de toutes pièces comme le "seul candidat viable" de la gauche... un candidat que j'ai bien du mal à percevoir à gauche !

    Pas encore jugé et déjà traité -trop- comme une victime.
    Je ne préjugerai pas de ses actes (sexuellement parlant) mais sa capacité à nuire économiquement, il l'a suffisamment illustrée pour que la "sortie" de ce candidat de la course à la présidentielle soit plutôt pour me réjouir, quelle qu'en soit la cause.

    Le mal qu'il a fait à l'échelle internationale dépasse de loin celui qu'il a -peut-être- fait au niveau individuel.
    Mais ce mal là, ses détracteurs comme ses laudateurs en sont plutôt satisfaits.

  16. #16

    Par le à

    @ Nath L'autre : C'est drôle que tu dises qu'il a disparu du web. Suite à une citation que j'avais faite sur Sexactu, j'ai fait une recherche pour en vérifier la pertinence, et je suis tombé sur un blog... Depuis les "exactions" (Pas de jugement !) de DSK, avec la citation, blog introuvable ! Mais... http://laisneavecdsk.blogspot.com/, aller à intelligence collective...
    La synchronisation de cette disparition me laisse songeuse...

  17. #17

    Par le à

    @ Pimprenelle : je viens d'aller voir cet article de ce blog... et franchement cet article "manque d'intelligence individuelle", arf...
    par contre je retiens quand même la phrase de martine aubry: "On aura l'intelligence collective de choisir parmi nous ou ailleurs celui ou celle qui sera le mieux placé pour donner espoir aux Français". Est ce que un prédident qui "n'hésite pas à mettre la main au panier" peut faire rêver les français? ;-)

  18. #18

    A lire sur l'indispensable Acrimed :
    "Affaire DSK (2) : compassions sélectives"

    http://www.acrimed.org/article3594.html

    A méditer aussi la réflexion d'un des cacique du parti "C'est bien que Martine Aubry ait pleuré en public, ça monte que nous ne sommes pas seulement des communicants" (sic)...

    (Désolé de ne pas développer, je suis court en temps ces jours ci).

  19. #19

    Par le à

    @Wakajawaka. J’ai lu l’article que tu proposes. Et effectivement l’ « autre » victime potentielle semble avoir été oubliée ! Que veux-tu personne ne la connaît, alors que DSK…

    Personnellement je pense au complot, qui au fur et à mesure que les jours passent, semble s’infirmer, mais encore une fois, que veux-tu, la bête immonde a toujours du mal à passer et peu m’importe qu’il soit un homme politique influent ou Benoît Dupont de chez La Maaf… Même pour la femme qui dit avoir été agressée (tout reste encore à prouver), ne vaut-il pas mieux être l’intrigant que la victime ? S’il s’avère qu’elle est une intrigante (ou bien qu’elle a été utilisée, elle le payera cher. Dans cette affaire tout le monde payera, tout le monde paye déjà : En imaginant que DSK soit innocent ça ne va pas être évident de s’en relever…

    J'ai u gros défaut : j’ai du mal à faire tomber le couperet complètement. J’essaye toujours de comprendre ce qui se passe dans la tête des gens. En l’occurrence, DSK est dans un moment crucial de sa carrière, tout le monde attend beaucoup de lui, c’est le moment ou jamais de brider ses pulsions. Eh bien non ! Comment est-ce possible qu’un type INCAPABLE, visiblement, de réprimer son agressivité sexuelle ait si longtemps passé au travers des filets ? Tout son passé de bourgeois hédoniste ressort : les boîtes échangistes, ses élans de séducteur pressant, limite harcèlement… Mais aucune agression de cet acabit ne serait remontée à la surface depuis… 50 ans ? Juste là ? Maintenant ? Pourquoi ?

    On entend de tout, même qu’il aurait lui-même sabordé sa carrière… trop de pression ?!

    Tout ça ne m’empêche pas de penser aussi à cette femme, sauf qu’il n’y a pas grand-chose à comprendre (si elle est victime), elle se trouvait au mauvais moment au mauvais endroit, elle a subi des violences et c’est terrible, terrible, terrible. Toute forme d'agression envers les femmes m'est insupportable...

  20. #20

    Par le à

    Anaïs, tu as bien résumé cette sordide histoire.

  21. #21

    Personnellement, je penche entre un 50/50 entre le complot et l'agression (1) ou l'agression uniquement (2).

    (1) Les activités de DSK étaient bien connus de l'élite politique, les adversaires choisissaient de se taire tant que DSK (qui n'a jamais annoncé officiellement sa candidature) ne se présentait pas. Depuis que sa candidature se concrétisait, il aurait dit qu'il s'attendait à ce qu'"ils" le détruisent.

    (2) DSK, plus prédateur que séducteur a eu une impulsion qui pourrait s'expliquer par des facteurs divers.

    Dans tous les cas, il y a une présomption d'innocence et le Cluedo à l'échelle mondiale ne changera pas grand chose.
    Pour patienter d'ici la prochaine décision de justice (pour suivre la procédure, se rendre sur le blog de Me Eolas) je vous conseille le dernier Courrier international, qui offre un panorama des points de vue sur l'affaire DSK.

Fil RSS des commentaires de cet article


Écrire un commentaire…

Précaution anti-spam

… ou lire un article au hasard

(rafraîchir cette liste avec F5)